Augmentation mammaire et lifting des seins : peut-on programmer ces deux opérations en même temps ?

Associer un lifting des seins et une augmentation mammaire est souvent envisagé dans le cas d’une ptose sévère. Le premier acte vient rectifier un important affaissement, tandis que la seconde partie de l’intervention permet d’améliorer le volume.

Qu’est-ce que la ptose mammaire ?

La ptose mammaire est un problème relativement fréquent. Provoquée par un allaitement ou par le temps qui passe, la ptose est un affaissement important de la poitrine. L’allaitement peut “vider” le sein, et ce dernier perd alors sa forme initiale, ainsi que son volume. Avec l’âge, la peau perd en élasticité et ne parvient plus à maintenir le poids de la poitrine comme avant. Fort heureusement, il est possible de corriger la situation grâce au lifting des seins et, éventuellement, grâce à une augmentation mammaire en complément.

Qu’est-ce que le lifting des seins ?

Lors d’un lifting des seins, l’objectif est de faire remonter une aréole trop basse ou de corriger un affaissement, sans augmenter le volume. La cicatrice est discrète. Peu invasive, cette méthode est préconisée pour une correction minime.

Spécificité de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire permet de valoriser le volume de la poitrine par l’insertion d’un implant. L’hypoplasie mammaire est un problème fréquent, qu’une telle intervention peut corriger efficacement. Au sein de la clinique Dr. Wim Danau, l’opération dure entre 45 et 75 minutes, sous anesthésie générale, et nécessite une hospitalisation d’une demi-journée.

Associer implant et lifting, est-ce une bonne idée ?

L’association de l’augmentation mammaire et du lifting des seins est donc possible. Face à une ptose mammaire sévère, la correction du volume des seins est un choix judicieux, car après avoir redressé la poitrine via un lifting, elle permet de la remodeler. Bien entendu, ces deux opérations peuvent également se programmer indépendamment l’une de l’autre.